Chorales amies Ouistreham

Ouistreham - Riva Bella

Ouistreham est une petite ville de Normandie au nord de Caen dont elle est le port de mer. Sa population est d’un peu moins de dix mille habitants. Elle est connue pour être une station balnéaire (Riva Bella) avec son casino, sa plage et son port de plaisance.
Depuis 1954, Ouistreham est jumelée avec Braine-l’Alieud, C’est au cours de ces échanges que “La Rivelaine” et “La Chorale de Ouistreham“ se sont rencontrées et, depuis le début des années nonante, des échanges réguliers, d’amitié
et de musique se sont développés entre les deux chorales

http://choraledeouistreham.free.fr ( cliquer sur l'image )
Premier concert à ouistreham
Agnes Pollet-Lesage, cheffe de « La Chorale de Ouistreham »
2011 La Chorale de Ouistreham à Ophain

Au fil du temps, les amitiés et la convivialité s’amplifient

L’Homme Armé, une Messe pour la Paix

Ouistreham est, le 6 juin 1944, une des plages du débarquement allié et particulièrement celle du Commando n°4 de l’armée britannique, plus connu sous le nom de son commandant, le “Commando Kieffer”, composé de 177 soldats français dont Léon Gauthier, un des derniers survivants qui habite toujours la localité. C’est pourquoi, à i’occasion du 70ème anniversaire du débarquement, la chorale de Ouistreham a commémoré cet événement marquant de notre histoire, fondateur de la Paix en Europe, en rassemblant 230 choristes des villes jumelées de Braine-l’Alleud, (B), Angmering (GB), Archaffenbourg et Lohr an Main (D) autour d’une œuvre emblématique, « L’Homme Armé, une Messe pour la Paix », du compositeur gallois Karl Jenkins Le choeur d’hommes en répétition Les ornemuses défilent.

Le choeur d'hommes en répétition
Les cornemuses défilent
A Ouistreham en présence de Léon Gauthier

Extrait de presse du journal “La Renaissance du Bessin”
70e D-Day. 250 CHORISTES CHANTENT A OUISTREHAM ETA BAYEUX POUR LA PAIX ET LA LIBERTE.
Un très grand moment d’émotions, lors de l’interprétation de cette oeuvre de Karl Jenkins, aussi impressionnante que saisissante, tout était juste et rigoureux.

L’Homme Armé, dirigé par le merveilleux chef Britannique Georges Jones, était très bien soutenu par les 210 choristes de Ouistreham (F), Angmering (GB), Lohr am Main et  chaffenbourg (D), Braine-l’Alleud (B) ainsi que par les 30 musiciens de l’impérial Brass Band de Normandie, tous au service de la musique et de la Paix.
Deux concerts grandioses, l’un donné à Ouistreham en présence du Vétéran Léon Gautier et /’autre en la cathédrale de Bayeux.
En ouverture, pour le passage mémoriel à la jeunesse, la jeune Lilou et trois Norvégiennes chantent dans un moment plein de pureté et d’émotions. Et que dire de l’entrée et de la sortie très impressionnantes des choeurs au son des cornemuses et de ce moment de partage inter-religieux quand le chant musulman retenti du haut de la cathédrale de Bayeux.

A Ouistreham en présence de Léon Gauthier
A la cathédrale de Bayeux

Deux vrais concerts de la Réconciliation et de la Paix, conclus par Agnès Polet, l’initiatrice de ce projet et chef de choeur de Ouistreham, en faisant retentir à Bayeux, la nouvelle cloche de la Liberté baptisée Thérèse-Bénédicte.