La quarantaine

La quarantaine

Cette nouvelle décennie a commencé de manière mouvementée deux ans plus tôt. Deux jeunes chefs de talent se sont succédé à un an d’intervalle. Jean-François JUNG, chef français, attiré par l’improvisation, La composition et La musique vocale, succède à Yves Gielis. Passionné de Mozart, il apprend aux choristes, en quelques mois, ses six nocturnes, sans négliger Brassens (Auprès de mon arbre) ou Jean-Baptiste Clément avec son “Temps des Cerises“ et même un chant de Noël en suédois.

2015 Concert de Noël à Braine-l'Alleud

Amoureux de Maria, il nous convie à son mariage civil où, malgré divers imprévus, nous avons vécu “une folle journée”. Lors du concert de Noël 2015 à Lillois, Les enfants de La première année primaire de L’école “Le Pré Vert” à Lillois, formés par Jean-François, apportent une fraîcheur toute particulière à ce que certains choristes ont appelé “un pur moment de grâce”.

Sachant, pour des raisons familiales, qu’il ne pourrait rester à La tête de “La Rivelaine”, Jean-François nous présente une nouvelle basse qui nous accompagne au piano lors du concert de Noël 2015 : Fabrice RICHAUD. Lui aussi est français, musicien complet et étudie la direction d’orchestre aux conservatoires de Bruxelles et Berlin. Il reprend donc en douceur la direction de La chorale en 2016 pour quelques mois seulement car, happé lui aussi par l’amour, il nous quitte pour s’installer à Berlin

Jean-François et Fabrice

Fabrice n’élève jamais la voix, il explique ce qu’il souhaite. Il apprend aux choristes à s’écouter : “les basses écoutent les altos, les altos écoutent les ténors, les ténors écoutent les sopranes et Les sopranes écoutent tout le monde”. (Fabrice lors d’une répétition) Son passage éclair fut résumé ainsi par deux choristes, Françoise et Huguette :

“A peine habitués et déjà attachés Il nous faut le quitter, sans pouvoir rien tenter Déjà il doit partir, laissant le souvenir d’un ange musicien, souriant presque câlin Une certaine miss Katy a plus d’attrait pour lui qu’un groupe de lilloisiens, gentils musiciens.”

L’année 2016 va voir de nombreux événements se succéder pour les 40 ans d’existence de “La Rivelaine”. Cela faisait plus de sept ans que “La Rivelaine” voulait rendre visite à la chorale “Les Voix d’Alaric”, issue du chœur des “Chanteurs Pyrénéens” à Barbazan-Debat. Finalement, tout s’est mis en place et, un vendredi de septembre, les choristes ont pris l’avion pour un week-end riche en émotions. Ne fut-ce que par la découverte sur la remorque d’un tracteur, d’une manade (élevage de taureaux pour les corridas) et par un excellent concert

40 ans : ça se fête dignement!

Apéritif officiel du 40ème anniversaire

Pour ses quarante ans, l’administration communale reçoit officiellement La chorale au Château Cheneau. Comme à chaque festivité importante, les amis de “la Chorale de Ouistreham” sont présents. Ce furent deux jours ensoleillés et chaleureux dans les cœurs et parmi les choristes avec des répétitions, des repas conviviaux et des visites.

Le concert du samedi soir fut particulièrement riche en souvenirs et en émotions. Non seulement, il permit de réunir deux chorales amies depuis près de 30 ans mais, fait exceptionnel “La Rivelaine” fut dirigée par ses cinq derniers chefs qui avaient eux-mêmes choisis les chants à interpréter parmi le répertoire apporté lors de leur passage. Moments magiques que l’on ne retrouve qu’à “La Rivelaine”!

Nos chefs du 40ème
Première direction d'un concert à Barbazan-Debat pour la "la cheffe"

Les diverses péripéties de changement de chef ont fait que d’accompagnatrice et cheffe de pupitre, Sabine GUILLEAUME a effectué des intérims de “cheffe tout court”. C’est à Barbezan-Debat qu’elle dirige “La Rivelaine” pour la première fois en concert : expérience parfaitement réussie! Elle remet cela lors des concerts de Noël 2016. Et c’est tout naturellement qu’elle est plébiscitée, à l’assemblée générale de janvier 2017, comme cheffe officielle de “La Rivelaine”.

Noël 2017 : Faire saluer les choristes ensemble est tout un art.
Concert Noël 2017 avec la Noucelles