Rivel’homme

La Rivel'homme

2007 : en concert à Lillois

   Début des années 2000, Jean CHAPELLE, l’ancien chef” de “La Rivelaine”, conscient et content de La qualité du chœur, se lance dans une nouvelle aventure, mais cette fois-ci avec les hommes uniquement.
   C’est tout naturellement que le groupe prend le nom de “Rivel’homme”. Jean rêve de monter d’abord le “Barba capucinorum” de Mozart. L’œuvre est interprétée pour La première fois à Ouistreham dans le cadre du jumelage et dans une folle ambiance car tous les chanteurs et leur chef sont habillés en moine…

Les barytons et les basses
Les ténors

   Chacun est heureux du résultat et le groupe continue alors à répéter une fois par mois pour se forger un répertoire tant religieux (Tibie pa’iom) que profane (Le chœur des chasseurs).
   A deux reprises, “La Rivel’homme” ira chanter la messe en L’église de Profondeville où le Père Christian, ancien curé de Lillois, les demande et les apprécie, tout comme ses paroissiens.

   “La Rivel’homme” s’est produite jusqu’en 2009 avec un répertoire qui a conquis de nombreux publics tout au long de sa courte existence.
   Comme l’a dit un choriste à propos du groupe et de ses chanteurs : “Si le rire est le propre de l’homme, ce groupe s’était mis un point d’honneur à Le vivre en permanence”.